• Dr F. Grandcollot

Que faire si vous trouvez un animal sauvage blessé ?

« Les causes de blessures les plus fréquentes sont des accidents de la voie publique, c’est-à-dire des animaux renversés par des voitures. Cela peut être des renards, chevreuils, blaireaux, voire sangliers. Dans tous les cas, il faut être prudent car les animaux, surtout blessés, peuvent être dangereux : blaireaux, sangliers et renards peuvent mordre, les chevreuils mâles présentent des bois dangereux ; sauf si vous avez une bonne habitude de ces animaux, il est plus prudent soit de téléphoner aux pompiers, soit d’appeler les gardes de la l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage), soit même d’alerter police ou gendarmerie si la présence de ces animaux peut être à même de causer de nouveaux accidents. Il faut éviter de toucher les renards à mains nues car ils peuvent transmettre des maladies comme la leptospirose. Dans le cas d’un animal domestique, prendre également des précautions pour ne pas être mordu ou griffé. Dans tous les cas, si vous arrivez à le mettre dans votre véhicule, vous pouvez le porter chez le vétérinaire le plus proche. Il est à noter que les soins de la faune sauvage sont gratuits. Retrouvez la rubrique sur votre journal @Le Pays d'Auge du vendredi »