• Dr F. Grandcollot

Les tiques chez le chien (2)

« L’une des maladies provoquées par les tiques est la piroplasmose. Présente chez le chien, la piroplasmose s’introduit dans le système sanguin du chien après la piqûre par une tique. Il s’agit d’une maladie grave qui peut être mortelle si elle n’est pas traitée à temps. A quoi reconnaître la piroplasmose ?

Le chien va présenter les symptômes suivants : il va sembler abattu, présenter de la fièvre et vomir, il peut aussi avoir la diarrhée. Dans certains cas, votre chien peut présenter une pâleur des babines et des conjonctives des yeux. La couleur des urines peut également se modifier.

Si vous constatez ces symptômes, interrogez-vous et contactez votre vétérinaire sans délais. Diagnostiquée tardivement, le chien risque d’en mourir. Selon l’état d’avancement de la maladie et des lésions au niveau du foie et des reins, le diagnostic est plus ou moins réservé.

Votre vétérinaire effectuera un frottis sanguin pour mettre en évidence des piroplasmes dans les globules rouges.

A savoir : il est possible de vacciner votre chien contre la piroplasmose dès l’âge de 8 à 10 semaines, en deux injections à 3 semaines d’intervalle la première année. Un rappel annuel est nécessaire pour assurer l’efficacité du vaccin mais attention, il ne protégera pas 100% des animaux vaccinés.

Cette maladie est également présente de façon rarissime chez le chat mais reste mal connue.


Retrouvez la rubrique sur votre journal @Le Pays d'Auge du vendredi »