• Dr F. Grandcollot

Les grossesses nerveuses

« On désigne par le terme « grossesse nerveuse » un ensemble de manifestations à la fois physique telle qu’une montée de lait, et psychique avec apparition d’un comportement inhabituel : perte de l’appétit, éventuelle agressivité, « nidification », etc. Ce trouble est lié à un dysfonctionnement ovarien fréquent de la chienne lié à la persistance du corps jaune. Ce dernier, lorsqu’il n’y a pas fécondation, doit disparaître à la fin des chaleurs. Souvent chez la chienne, il persiste, comme s’il y avait gestation, et au terme d’une durée correspondant à la grossesse (environ 2 mois) apparaissent les symptômes d’une mise à bas. Certaines chiennes présente une grossesse nerveuse à l’issue de chaque chaleur. A terme, cette pathologie favorise l’apparition de modifications des chaînes mammaires, pouvant aller jusqu’à la formation de tumeurs. Le meilleur traitement pour éviter ce phénomène est la stérilisation chirurgicale. Rarement observé chez la chatte, ce phénomène peut néanmoins conduire aux mêmes phénomènes que chez la chienne.

Retrouvez la rubrique sur votre journal @Le Pays d'Auge du vendredi »