• Dr F. Grandcollot

La maladie de Lyme

« Pour continuer le sujet des maladies transmissibles par les tiques, nous abordons cette semaine la plus connue, la maladie de Lyme ou borréliose.

Cette maladie est très difficile à diagnostiquer de prime abord car d'une part elle peut mettre plusieurs mois à être symptomatique, d'autre part elle peut présenter des symptômes variés, sous forme de crise ou sous forme chronique. Les symptômes les plus courants et forts sont des articulations gonflées et douloureuses, de la fièvre et un abattement de l'animal. Parfois, le chien peut présenter des vomissements. Sous forme chronique, la maladie peut prendre la forme de troubles nerveux, musculaire ou insuffisance rénale.

Le diagnostic est en général posé grâce aux informations collectés sur le contexte de vie du chien et la possibilité d'avoir été piqué par une tique, et des analyses. La maladie est traitée par des antibiotiques entre autres. Si elle n'est pas détectée à temps, elle peut avoir des conséquences dramatiques pour l'animal, voire être mortelle.

La maladie est très peu courante chez le chat.

Dans tous les cas, inspectez régulièrement votre animal, et demandez conseil à votre vétérinaire pour des traitements antiparasitaires si vous êtes régulièrement en campagnes ou en forêt. A savoir, les risques de transmission sont réduits si la tique est retirée rapidement (on admet généralement avant 36 heures d’implantation) après sa fixation.

Retrouvez la rubrique sur votre journal @Le Pays d'Auge du vendredi »