Quelques mots d’histoire de la médecine vétérinaire

« Même si les animaux ont vécu aux cotés des humains depuis des millénaires, on ne trouve trace de soins aux animaux que dans des écrits datant de 2 000 ans avant J.-C. Et ce n’est qu’en 1761 que, sous l’impulsion de Claude Bourgelat, est créée la première école vétérinaire du monde, à Lyon, et que le métier de vétérinaire prend naissance. Nous avons maintenant 4 écoles ( Lyon, Alfort, Toulouse, Nantes). Depuis, la médecine vétérinaire s’est largement développée et diversifiée.

Elle s’intéresse non plus seulement aux animaux de rente (on disait les animaux de ferme) mais aussi aux animaux d’agrément ( oiseaux de volières, reptiles, tortues pour exemple) et aux animaux de compagnie ( nos chiens & chats, furets, hamsters, cobayes, lapins, gerboises....)

La médecine vétérinaire va même plus loin en s’intéressant aux animaux sauvages soit en liberté dans leur milieu naturel soit en captivité dans des parcs ou zoos.

Dans son enseignement elle a également beaucoup évolué : à l’instar de la médecine humaine, à côté du généraliste, on trouve maintenant de plus en plus de spécialistes (dermatologues, cardiologues, ophtalmologues, chirurgiens...) et même elle va plus loin car on trouve ces mêmes spécialistes espèce par espèce (petits animaux, NAC, bovine, équine....) »