• Dr F. Grandcollot

Molluscicides

Autre type d’appâts que ceux évoqués la semaine passée : les appâts a base de Metaldehyde Ces appâts sont appétant pour les chiens et chats On relate même des intoxications chez les bovins et les équidés. Il n’existe pas d’antidote spécifique Là encore, pour des ingestions récentes, la pratique qui consiste à faire vomir les animaux peut aider à limiter les dégâts Si les symptômes sont déjà installés, cette pratique risque d’induire des fausses routes et donc à proscrire.

Les symptômes sont de la fièvre et des vomissements, viennent ensuite des spasmes musculaires, des convulsions et finalement le décès

Le traitement visera a corriger les désordres dus au poison Pour les troubles digestifs : charbon végétal, anti émétiques, Pour lutter contre l’acidose : perfusion de bicarbonate Pour les convulsions : Anti convulsivant voir même anesthésie notamment avec des barbituriques

Cette intoxication est très brutale elle atteint même les hérissons qui se nourrissent des limaces ayant ingérés les apparts à base de Metaldehyde Ces appâts sont normalement liés à des répulsifs mais ceux ci ne suffisent pas toujours à rebuter les animaux. De même prudence avec les enfants qui peuvent porter ces appâts à la bouche notamment les plus petits.