• Dr F. Grandcollot

Les animaux domestiques & les appâts

RODENTICIDE, SOURICIDE, autant d’appâts pour éliminer les rongeurs « domestiques » Deux grandes classes de produits :

1. Ceux à base de chloralose dont l’absorption, si vous n’en avez pas été le témoin, se manifestera par des tremblements, convulsions, hyper salivation. Si vous êtes témoin, précipitez-vous chez votre vétérinaire qui fera le nécessaire. En dehors de cela le traitement est symptomatique car il n’existe pas d’antidote à proprement parlé. Donc anticonvulsivant, mise sous perfusion pour accélérer l’élimination du poison, surveillance cardio respiratoire. Situation à haut risque surtout chez les animaux âgés ou ceux ayant absorbés une dose importante

2. Ceux à base d’anticoagulant (anti vitamine K) qui provoquent des hémorragies. Là encore si vous êtes témoins de l’ingestion dépêchez-vous d’aller chez votre vétérinaire qui fera vomir le chien Les symptômes de cette intoxication n’apparaissent que relativement tardivement : saignements divers, notamment dans les urines, les selles, la cavité buccale, toux, pâleur des gencives.. dans ce cas l’intoxication est déjà avancée et il est grand temps d’agir, le traitement est à base de Vitamine K, d’abord par voie intraveineuse puis par voie orale mais les risques sont élevés.

Dans les deux cas, apportez chez votre vétérinaire la boite d’appâts qui porte toutes les mentions obligatoires notamment la composition.

De même fournissez un maximum de renseignements si vous le pouvez sur la dose ingérée, l’heure approximative, et n’oubliez pas si ce n’est pas chez votre vétérinaire habituel de lui donner les antécédents éventuels de vote animal.

Vous l’avez compris ces produits sont dangereux, donc pour inviter l’ingestion accidentelle, par des enfants, et oui cela arrive ou par des animaux domestiques, disposez les appâts dans des boites prévues à cet effet que vous trouverez au même endroit que les toxiques