• Dr F. Grandcollot

Le rôle du vétérinaire ?

« L’I-CAD nous indique :

«Le vétérinaire est le 1er interlocuteur des professionnels comme des particuliers. Pour les uns, il est le garant d’une démarche (suivi, surveillance etc..) et des bonnes pratiques, au sein de la filière. Pour les autres, il les accompagne dans la protection, le soin et le bien-être de leur animal. Mandataire sanitaire, il est alors un expert incontournable. Quoi qu’il en soit, son rôle fait de lui le meilleur des vigils face aux pratiques illicites, aux anomalies, qu’elles soient cliniques ou documentaires, ou encore face à l’introduction illégale d’animaux non conformes sur le territoire français. Le vétérinaire est donc un acteur majeur de la protection de la santé animale, humaine, publique et environnementale. »

Dès votre achat, que le chiot provienne de l’étranger ou non, présentez-le à votre vétérinaire qui en fera un examen soigneux évitant ainsi les déconvenues ultérieures et vous permettra d’engager éventuellement un recours vis à vis du vendeur qui n’est bien souvent qu’un intermédiaire.

Cela vous permettra d’obtenir soit une annulation de la vente soit une réduction du prix d’achat ou tout simplement de mettre en œuvre des mesures permettant de remédier à un mauvais état général et de fixer par exemple, les bonnes règles alimentaires et un programme antiparasitaire interne et externe. »